Technicolor Résultats du Troisième Trimestre 2020

Technicolor Résultats du Troisième Trimestre 2020




Technicolor Résultats du Troisième Trimestre 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE

     Résultats du troisième trimestre 2020

     Technicolor reste en bonne voie pour atteindre ses objectifs 2020 et 2022

Paris (France), 5 novembre 2020Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd’hui ses résultats du troisième trimestre 2020.

Richard Moat, Directeur général de Technicolor, a déclaré :

« Le Groupe a démontré sa résilience face à la crise de la Covid-19 au cours du troisième trimestre. Le plan de transformation du Groupe a permis d’améliorer significativement la rentabilité et la génération de trésorerie sur un an, même si Technicolor a souffert en termes de chiffre d’affaires au cours de cette période difficile. Nous restons donc confiants dans la réalisation de nos perspectives 2020 et 2022 ainsi que dans la réalisation d’une croissance rentable, d’une génération de trésorerie et d’une création de valeur pour nos actionnaires. Suite à l’achèvement de notre restructuration financière, Technicolor dispose désormais de la structure financière adéquate et des financements suffisants pour mener à bien ses projets de transformation et d’expansion. » 

Les activités du Groupe ont continué à faire preuve de résilience face à la crise de la Covid-19 au troisième trimestre :

  • Le chiffre d’affaires de Maison Connectée est en hausse de 11% à taux constant d’une année sur l’autre, la forte demande continue des consommateurs pour un meilleur haut débit et un meilleur wifi a été le moteur de cette bonne performance, notamment en Amérique du Nord (+ 41% en rythme trimestriel) ;
  • Les segments Effets Visuels Film & Séries TV et Post Production ont été affectés par l’arrêt des tournages en direct. Cependant, la résilience de nos activités de Publicité a contribué à atténuer l’impact de la Covid-19 ;
  • Les Services DVD ont été pénalisés par le manque de nouvelles sorties de films suite aux fermetures des salles de cinéma, mais cela a été en partie compensé par une forte demande pour les films en catalogue.

Du fait de ces éléments, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en baisse de 19,2% à taux courants depuis le début de l’année à 2 230 millions d’euros. L’EBITDA d’un montant de 106 millions d’euros est en baisse de 48% à taux courants. Cependant, le flux de trésorerie disponible s’est amélioré de 76 millions d’euros à taux courants par rapport à l’année précédente principalement grâce à la performance de Maison Connectée.

Sur la base de l’activité des 9 derniers mois et malgré un contexte qui reste difficile, le Groupe est confiant dans la réalisation de ses objectifs présentés dans son communiqué de presse du 30 juillet 2020, notamment :

  • Des économies de coûts de plus de 160 millions d’euros sur l’année, portées par une réduction des effectifs permanents de près de 30% par rapport à décembre 2019 ;
  • Un objectif d’EBITDA 2020 de 169 millions d’euros et de 425 millions d’euros en 2022 ;
  • Un flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et impôts) compris entre (115) et (150) millions d’euros en 2020 et à 259 millions d’euros en 2022.

La transformation culturelle en cours de Technicolor, visant à se concentrer sans relâche sur l’amélioration des opérations, de la rentabilité et de la génération de trésorerie, s’est poursuivie au cours du dernier trimestre avec les nominations de Christian Roberton au poste de président des Services de Production et de David Holliday au poste de président de Services DVD. Christian a rejoint MPC Film en 2003, où il a débuté en tant que directeur de production VFX et en 5 ans est devenu directeur général du segment Effets Visuels Films & Séries TV ; il est membre du comité exécutif de Technicolor depuis 2019. David a été nommé en mai 2020, apportant une riche expérience de leadership aux Services DVD, après avoir passé près de 40 ans à l’étranger, au Moyen-Orient, en Europe, en Asie, en Asie du Sud-Est, en Afrique et en Amérique du Sud, créant, dirigeant et restructurant des entreprises de télécommunications mobiles, fixes et haut débit dans les secteurs public et privé.

Indicateurs-clés des activités poursuivies à fin septembre 2020 :

  Troisième trimestre Neuf mois    
En million d’euros 2019 2020 A taux courants A taux constants 2019 2020 A taux courants A taux constants    
   
Chiffre d’affaires
Des activités poursuivies
995 798 (19,9)% (15,6)% 2 760 2 230 (19,2)% (18,0)%    
EBITDA ajusté des activités poursuivies 100 53 (47,0)% (44,7)% 203 106 (47,9)% (46,6)%    
En % du chiffre d’affaires 10,1% 6,7%     7,4% 4,7%        
EBITA ajusté des activités
poursuivies
43 2 (95,0)% (96,6)% (2) (65) ns ns    
EBIT des activités poursuivies 16 (17) ns ns (73) (212) ns ns    
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies avant financiers et impôts (132) (35) (73,4)% (67,6)% (343) (278) +19,0% +18,7%    
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (147) (48) +67,3% +61,5% (411) (335) +18,5% +18,1%    

Performance du Groupe sur les neuf premiers mois de l’année

  • Le chiffre d’affaires de 2 230 millions d’euros est en baisse de 18,0% à taux constants, incluant une baisse des Services de Production (41,2)%, des Services DVD (21,3)% et de Maison Connectée (4,8)%.
     
  • L’EBITDA ajusté de 106 millions d’euros est en baisse de 46,6% à taux constants, reflétant des améliorations opérationnelles et financières dans toutes les activités, en particulier dans Maison Connectée, et d’autre part la baisse des Effets Visuels Film & Séries TV, principalement due à l’arrêt du tournage en direct, et des volumes d’activité dans les Services DVD.
     
  • L’EBITA ajusté de (65) millions d’euros est en baisse de (63) millions d’euros à taux courants, atténué par la baisse des D&A et des réserves.
     
  • Une dépréciation de 71 millions d’euros a été comptabilisée, principalement dans les Services DVD en raison d’une révision des hypothèses liée à la Covid-19.
     
  • Les coûts de restructuration représentent (51) millions d’euros à taux courants, dont (20) millions d’euros dans Services de Production pour des actions de rationalisation des coûts, (17) millions d’euros dans Services DVD, résultant principalement de l’optimisation des sites de distribution, (8) millions d’euros dans Maison Connectée, dans le cadre du plan de transformation triennal, et (5) millions d’euros dans Corporate et Autres.
     
  • Le flux de trésorerie disponible1 est négatif à hauteur de (335) millions d’euros, en hausse de 76 millions d’euros à taux courants, avec une amélioration significative au troisième trimestre par rapport à 2019, principalement grâce à l’amélioration des performances opérationnelles de Maison Connectée et à la mise en œuvre continue de notre programme de réduction des coûts.
     
  • La dette nette nominale s’élève à 1 044 millions d’euros et la dette nette IFRS à 955 millions d’euros. La différence est principalement liée à la valorisation de la dette en valeur de marché à l’émission et sera progressivement reprise par des charges financières annuelles non cash jusqu’à l’échéance.
     
  • Le Groupe vise désormais 325 millions d’euros d’économies de coûts d’exploitation à horizon 2022, soit une augmentation de 25 millions d’euros par rapport à notre annonce précédente. A fin septembre 2020, le Groupe avait déjà réalisé 109 millions d’euros d‘économies, et, comme indiqué précédemment, prévoit de réaliser plus de 160 millions d’économies en 2020.

      

Objectifs

  • Un EBITDA ajusté des activités poursuivies de 169 millions d’euros et un EBITA ajusté des activités poursuivies de (64) millions d’euros en 2020.
     
  • Un EBITDA ajusté des activités poursuivies de 425 millions d’euros et un EBITA ajusté des activités poursuivies de 202 millions d’euros en 2022.
    • Il est à noter que plus de 15 millions d’euros de coûts liés à la Covid-19 seront inclus dans l’EBITDA du Groupe en 2020.
       
  • Le flux de trésorerie disponible des activités poursuivies (avant résultats financiers et avant impôts) devrait être négatif et compris entre (115) et (150) millions d’euros en 2020, puis s’améliorer significativement pour atteindre 259 millions d’euros positifs en 2022. Suite à l’entrée dans la procédure de SFA, un raccourcissement des délais de paiement a été demandé par les fournisseurs, entraînant une accélération des paiements anticipés de 2021 à 2020. Cela devrait avoir un impact sur 2020 et 2021, mais différentes mesures permettront de rester en ligne avec l’objectif fixé pour 2021 dans le cadre du plan stratégique. De plus, ces évolutions sont en ligne avec l’ambition du Groupe de réduire très significativement ses délais de paiement, ce qui sera réalisée dès le début de 2021, avec un an d’avance. Comme il s’agit d’une simple adaptation de calendrier, les besoins de liquidité du Groupe restent globalement inchangés.
Activités Poursuivies – post IFRS 16          
€m, à fin décembre – post IFRS 16 2019a

 

2020e 2022e

 

   
   
EBITDA ajusté des activités poursuivies  

324

 

169 425    
EBITA ajusté des activités poursuivies  

42

 

(64) 202    
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies avant financier et impôt (8) (115)-(150) 259    

Nomination

 ·Pour poursuivre la transformation du Groupe et continuer à repousser les limites de ce que peut être le divertissement, Technicolor a annoncé la nomination de Christian Roberton en tant que Président de la Division des Services de Production.

Composition du Conseil d’administration

 ·Le Conseil d’administration a nommé M. Gauthier Reymondier en qualité de censeurs. Gauthier Reymondier est actuellement directeur exécutif, du portefeuille européen, chez Bain Capital Credit basé à Londres, et a précédemment occupé plusieurs postes de censeurs similaires au sein de Conseils d’administration de sociétés dans lesquelles Bain Capital Credit avait investi. Auparavant, il était membre de la pratique du private equity chez Bain & Company. Au 30 septembre, Bain Capital Credit détenait 8,197% du capital et des droits de vote.

       
Réalisation avec succès des dernières étapes de la restructuration financière de la société, annoncée le 22 septembre 2020 :

  • Mise en place des Lignes de Crédit réaménagées : La Société a finalisé et signé la documentation contractuelle mettant en œuvre le réaménagement de 46,5% du précédent RCF et des lignes de crédit à terme (les « Debt facilities ») au sein de nouvelles lignes à terme d’un montant équivalent à 574 millions d’euros en principal, venant à échéance le 31 décembre 2024.
  • Remboursement et conversion en capital des Lignes de Crédit non réaménagées : L’apurement significatif de l’endettement du Groupe, à hauteur d’un montant d’environ 660 millions d’euros, a été finalisé  dans le cadre de la réalisation définitive de (i) l’augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires et (ii) l’augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires au profit des créanciers des Lignes de Crédit. Les Lignes de Crédit non réaménagées ont en conséquence été remboursées en espèces pour un montant de 59.716.580 euros et converties en capital à hauteur de 600.283.419 euros.
  • Clôture de la procédure du Chapter 15 : Technicolor a annoncé que le Tribunal américain compétent en matière de faillite, présidant la procédure dite de « Chapter 15 » de Technicolor, a rendu une ordonnance de clôture de cette procédure le 11 septembre 2020. Ceci marque l’étape finale de la procédure engagée par la Société aux États-Unis d’Amérique.

Agences de notation

  • Fin septembre, S&P a amélioré sa note à « CCC + » (note corporate) et à « B » (nouvelle dette) avec perspectives stables, et Moody’s a amélioré sa note à « Caa2 » (note corporate) et à « Caa1» (nouvelle dette), avec perspectives stables.
  • Ces améliorations reflètent la réussite de la restructuration financière du Groupe, par le biais de laquelle il a obtenu 420 millions d’euros (nets de frais) de nouveaux financements et s’est désendetté via la conversion en capital de 660 millions d’euros de dette. Comme indiqué précédemment, Technicolor dispose désormais d’un bilan considérablement renforcé, avec les liquidités adéquates pour faire face aux besoins engendrés par la crise de la Covid-19 et au-delà.

Revue par segment des résultats du troisième trimestre 2020

  Troisième trimestre Variation Neuf mois Variation
Services de
Production
2019 2020 A taux courants A taux constants 2019 2020 A taux courants A taux constants
En million d’euros
Chiffre d’affaires 240 111 (53,7)% (51,6)% 668 390 (41,6)% (41,2)%
EBITDA ajusté 49 (2) ns ns 129 0 ns ns
En % du chiffre d’affaires +20,5% (1,5)%     +19,2% +0,1%    
EBITA ajusté 15 (24) ns ns 33 (75) ns ns
En % du chiffre d’affaires +6,3% (21,1)%     +5,0% (19,2)%    

       

  • Le chiffre d’affaires de Services de Production s’élève à 111 millions d’euros au cours du troisième trimestre 2020, en baisse de 51,6% d’une année sur l’autre à taux constants et de 53,7% à taux courants, en raison des retards de projets précédemment anticipés (pré Covid-19) d’un client clé, et des impacts ultérieurs de la pandémie sur la production dans le monde.
     
  • L’EBITDA ajusté s’établit à (2) millions d’euros au cours du troisième trimestre, en baisse de 50 millions d’euros à taux constants par rapport au troisième trimestre 2019. La réduction de l’EBITDA ajusté s’explique principalement par l’activité Effets Visuels Films & Séries TV. Cette évolution négative a eu un impact sur l’EBITA ajusté, atténué par la baisse des coûts de rendu dans le cloud. Comme déjà mentionné, la Publicité a continué à mettre en œuvre des actions de réduction des coûts visant à améliorer la rentabilité.
     
  • Faits marquants de l’activité
    • Effets Visuels Film & Séries TV : le chiffre d’affaires a considérablement baissé d’une année sur l’autre, principalement en raison de l’impact de la pandémie sur les tournages de films d’action et du décalage des dates de sortie. Les équipes d’effets visuels ont travaillé sur :
      • 7 films de grands studios, dont Cruella (Disney), The Little Mermaid (Disney), Mortal Kombat (Warner Bros.), Snake Eyes: G.I. Joe Origins (Paramount), et Top Gun: Maverick (Paramount);
      • Plus de 20 projets épisodiques et/ou films pour streaming/OTT, y compris American Gods season 3 (Fremantle/Starz), Jupiter’s Legacy (Netflix), Raised by Wolves (HBO Max), WandaVision (Marvel/Disney+), et The Wheel of Time (Amazon).
      • Au cours du troisième trimestre, M. X a remporté le prix Emmy Award for Outstanding Special Visual Effects in a Supporting Role pour son travail sur Vikings sur la chaine History, une série sur laquelle l’équipe a travaillé pendant les six saisons.
         
    • Effets Visuels Publicité : le chiffre d’affaires est en baisse par rapport à la période précédente en raison de l’impact de la Covid-19 sur les dépenses des clients et les tournages de productions en direct au cours des deuxième et troisième trimestres. D’un trimestre à l’autre, cependant, le chiffre d’affaires de la Publicité s’est considérablement amélioré alors que les dépenses des clients ont commencé à se redresser, en particulier aux États-Unis.
      • Les activités de publicité de Technicolor ont continué de recevoir de nombreuses distinctions du secteur au cours du dernier trimestre, notamment Nikola Stefanovic de MPC, qui a remporté le prix du meilleur coloriste pour son travail sur la campagne du 90e anniversaire de Durex Step Forward aux Golden Lion Advertising Awards à Shanghai.
      • Parmi les projets phares livrés au cours du troisième trimestre, citons la bande-annonce d’EA Sports FIFA 21, Epic Games Unreal For All Creators, Hennessy Maurice Ashley & The Black Bear School, Stella You’re Never Too Far From The Life Artois, et HBO Lovecraft Country: Sanctum – une expérience VR sociale révolutionnaire en trois parties pour la série très acclamée.
         
    • Animation et Jeux : un chiffre d’affaires stable par rapport à l’année précédente.
      • Au troisième trimestre, Mikros Animation a travaillé sur 3 longs métrages, dont Spin Master’s PAW Patrol: The Movie et The Tiger’s Apprentice de Paramount.
      • En animation épisodique, Technicolor continue sur de multiples projets pour des clients comme Disney, DreamWorks Animation, France Télévisions, M6, Nickelodeon, TF1 et Wild Canary.
      • Technicolor Games a achevé au cours du trimestre ses travaux sur EA Sports UFC 4.
         
    • Post Production : un chiffre d’affaires inférieur à celui de l’année précédente, principalement en raison de l’impact de la pandémie sur les productions.
      • Au troisième trimestre, Post Production a travaillé sur des projets tels que Bridgerton (produit par Shonda Rhimes pour Netflix), The Good Lord Bird (Showtime), Perry Mason (HBO) et Borat Subsequent Moviefilm (Amazon).
      • Technicolor a également remporté deux Emmy Awards dans la catégorie mixage sonore exceptionnel pour une série limitée ou un film et le montage sonore exceptionnel pour une série limitée, un film ou une émission spéciale, tous deux pour son travail sur Watchmen de HBO.
         
  • Point à date sur la pandémie liée à la Covid-19 
    • Au cours du troisième trimestre, les tournages cinématographiques et épisodiques ont commencé à redémarrer, d’abord en Asie-Pacifique et dans certains territoires européens, suivies des productions canadiennes et américaines (de manière plus limitée) au cours de la seconde moitié du trimestre. Les principaux studios américains ont conclu un accord fin septembre avec tous les principaux syndicats d’Hollywood, et l’industrie s’attend à ce que l’activité de production s’accélère.
       
    • Les Services de Production sont actuellement en négociations sur des grands projets d’effets visuels qui ont été retardés au cours du premier semestre avec un client clé.
       
    • Un certain nombre de pays comme le Canada, la France et le Royaume-Uni ont lancé ou lanceront des régimes d’assurance-production/d’indemnisation qui fourniront une couverture en cas de pandémie, ce qui devrait également stimuler l’activité de production pour les producteurs qui ne peuvent pas se permettre de s’assurer comme les principaux studios nord américains.
       
    • Dans l’ensemble, Service de Production observe un niveau croissant d’activité d’appel d’offres pour les projets, en particulier pour la diffusion en streaming/OTT.

             

      

  • Management et changements stratégiques
    • Pour poursuivre la transformation du Groupe et continuer à repousser les limites de ce que peut être le divertissement, Technicolor a annoncé la nomination de Christian Roberton en tant que Président de la Division des Services de Production. Christian a réussi à construire l’une des agences VFX les plus importantes et les plus efficaces au monde. Sa division a remporté de nombreuses distinctions au fil des ans, dont plusieurs Oscars, tout en augmentant les ventes de c. 50 millions d’euros de chiffre d’affaires jusqu’à un peu moins de 900 millions d’euros. Son focus sur la technologie et la créativité, combiné à la rentabilité, une gestion rigoureuse et une orientation client, incitera les Services de Production à fonctionner comme un studio mondial rentable, axée sur le client et sur la technologie. S’appuyant sur le succès de Publicité, Animation & Jeux, et Post Production, sa mission est de piloter leur croissance respective et l’amélioration de leurs marges en fertilisant toutes les connaissances créatives actuelles de Services de Production et à adapter notre service client à l’ère post-covid, marquée par un besoin accru de solutions technologiques et « d’expertise en production numérique » en effets visuels.
       
    • Cette annonce fait également partie de la transformation culturelle en cours de Technicolor visant à se concentrer sans relâche sur l’amélioration de la rentabilité et sur la rationalisation des opérations dans ce contexte défavorable de la Covid-19.
       
    • L’organisation de l’entreprise sera la suivante :
      • Film & Episodic VFX continuera à être dirigé par Christian Roberton, sur une base intérimaire ;
      • La Publicité sera dirigée par David Patton ;
      • Animation et Jeux sera dirigé par Greg Mandel, également de façon intérimaire;
      • La Post Production sera dirigée par Sherri Potter ; et
      • Nathan Wappet, en tant que COO des Services de Production, dirigera la technologie et les opérations.
         
    • Les principaux objectifs assignés à cette équipe sont :
      • Définition d’une stratégie ambitieuse pour les Services de Production pour devenir le leader mondial dans chacune de ses activités ;
      • Développement de notre portefeuille de marques ;
      • Amélioration de nos technologies de pointe ; et
      • Rationalisation des opérations pour stimuler la rentabilité et la génération de trésorerie.

###

  Troisième trimestre Variation Neuf mois Variation
Services DVD 2019 2020 A taux courants A taux constants 2019 2020 A taux courants A taux constants
En million d’euros
Chiffre d’affaires 258 193 (25,4)% (22,7)% 633 495 (21,8)% (21,3)%
EBITDA ajusté 31 27 (11,2)% (10,1)% 42 29 (31,8)% (31,2)%
En % du chiffre d’affaires +11,9% +14,1%     +6,7% +5,8%    
EBITA ajusté 11 15 +40,2% +36,6% (20) (14) +27.6% +27.6%
En % du chiffre d’affaires +4,2% +7,8%     (3,1)% (2,9)%    

       

  • Le chiffre d’affaires de Services DVD s’établit à 193 millions d’euros au troisième trimestre 2020, en baisse de 22,7% à taux constants et de 25,4% à taux courants par rapport au troisième trimestre 2019, principalement en raison de la baisse des volumes due à l’impact négatif de la COVID-19, et de la baisse saisonnière d’une année sur l’autre. Le volume total de réplication combiné atteint 260 millions de disques au troisième trimestre, en baisse de 23% d’une année sur l’autre. David Holliday, le nouveau président de la division Services DVD, a été chargé de sa transformation en profondeur. En très peu de temps, il a déjà réussi à accélérer la transformation avec de nouvelles fermetures de sites, un examen des processus internes et de gestion des coûts, et une approche très disciplinée des négociations contractuelles.
     
  • L’EBITDA ajusté s’établit à 27 millions d’euros à taux courants au troisième trimestre, soit 14,1% du chiffre d’affaires, supérieur aux attentes grâce à des volumes de disques plus forts que prévu et de l’accélération de certaines actions de réduction des coûts. La marge comprend également d’autres économies de coûts et l’impact positif des contrats renégociés en 2019. Des montants de D&A plus faibles et la révision de certains contrats ont permis d’atteindre un EBITA ajusté de 15 millions d’euros.
     
  • Faits marquants de l’activité
    • Les volumes de DVD en définition standard ont diminué de 13% au cours du troisième trimestre, reflétant le manque de nouvelles sorties, mais les résultats ont été meilleurs que prévu compte tenu de la poursuite de l’activité promotionnelle agressive des studios et des principaux catalogues de détaillants.
       
    • Les volumes de Blu-rayTM ont baissé de 41% au troisième trimestre, fortement affectés par le manque de contenu lié à des nouvelles sorties, et sans le bénéfice des promotions de catalogue (qui en général sont axées sur du contenu DVD à prix avantageux).
       
    • Les volumes de CD ont diminué de 42% d’une année sur l’autre en raison des baisses saisonnières, aggravées par les conséquences de la Covid-19 sur le commerce de détail.

Les Services DVD ont continué de progresser dans leurs initiatives annoncées précédemment pour adapter les opérations de distribution et de réplication, ainsi que les accords contractuels avec les clients en réponse à la réduction continue du volume. Plusieurs renégociations de contrats réussies ont été annoncées en 2019, et des efforts similaires avec d’autres clients sont en cours. Après de longues négociations, le contrat de réplication/fabrication de Paramount expirera mi-2021 et ne sera pas renouvelé, tandis que le contrat de distribution associé reste avec Technicolor. L’impact sera atténué grâce aux actions menées dans le cadre de ses plans de transformation.

  Troisième trimestre 9 mois
En million d’unités 2019 2020 % Change 2019 2020 % Change
Total des volumes 338,6 260,2 (23,2)% 784,5 586,4 (25,2)%
Par Format SD-DVD 218,8 189,3 (13,5)% 518,0 409,4 (21,0)%
  Blu-ray™ 103,6 61,5 (40,6)% 221,2 150,0 (32,2)%
  CD 16,2 9,4 (42,1)% 45,3 27,0 (40,4)%
Par Segment Studio/Video 307,3 240,1 (21,9)% 709,8 537,5 (24,3)%
  Jeux 12,1 7,7 (36,1)% 21,2 14,0 (34,0)%
  Musique & Logiciels 19,2 12,4 (35,4)% 53,4 34,9 (34,7)%
  • Point à date sur la pandémie liée à la Covid-19
    • Les nouvelles sorties en salles restent très limitées et de nombreuses dates de sortie de films clés sont repoussées jusqu’en 2021. Cela entraîne également un retard de la sortie de DVD avec un impact direct sur le chiffre d’affaire / volume des Services DVD.
       
    • La plupart des grands détaillants ont rouvert, mais le niveau des ventes reste inférieur à la normale. En l’absence de sortie de nouveautés, certains détaillants augmentent l’espace d’étagère dédié au contenu du catalogue de DVD, ce qui a permis des volumes de réplication de DVD plus élevés que prévu.
       
    • Certains sites de production ont continué de souffrir de pénuries de personnel temporaire, mais l’impact global a été faible.
       
    • Le niveau d’impact tout au long de 2020 et au-delà dépendra de l’étendue et de la durée des restrictions en cours (en fonction du taux de croissance des nouveaux cas de Covid). Le moment précis et l’ampleur de la réouverture des salles de cinéma auront un impact sur le niveau d’activité des nouvelles sorties sur disque. Les services DVD ont accéléré la mise en œuvre de certains aspects de son plan de restructuration afin de s’adapter à ces impacts.

###

  Troisième trimestre Variation 9 mois Variation
Maison Connectée 2019 2020 A taux courants A taux constants 2019 2020 A taux courants A taux constants
En million d’euros
Chiffre d’affaires 468 488 +4,2% +10,6% 1422 1 327 (6,6)% (4,8)%
EBITDA ajusté 3 31 ns ns 28 85 ns ns
En % du chiffre d’affaires +0,6% +6,3%     +1,9% +6,4%    
EBITA ajusté 0 15 ns ns (17) 35 ns ns
En % du chiffre d’affaires (0,0)% +3,0%     (1,2)% +2,7%    

       

  • Le chiffre d’affaires de la Maison Connectée s’élève à 488 millions d’euros au troisième trimestre 2020, en hausse de 10,6% d’une année sur l’autre à taux constants et de 4,2% à taux courants. La division a connu un ralentissement de la demande et des contraintes d’approvisionnement en Eurasie, qui ont été partiellement compensées par une demande accrue de la division câble nord-américaine, qui maintient sa position de leader sur le segment haut débit et sur le segment vidéo basé sur Android. Les résultats de Maison Connectée sont remarquables, et la division a réussi à atteindre les objectifs budgétaires 2020 fixés avant l’arrivée de la crise de la Covid-19. Les choix stratégiques visant à se concentrer sur l’accès haut débit et à transformer les opérations pour accroître l’efficacité se sont révélés efficaces dans le contexte de la Covid-19. Les résultats sur les neuf premiers mois de 2020 valident la solidité et l’avenir du business model de Maison Connectée.
     
  • L’EBITDA ajusté s’élève à 31 millions d’euros au cours du troisième trimestre, soit 6,3% du chiffre d’affaires. L’EBITA ajusté s’élève à 15 millions d’euros et s’améliore de 15 millions d’euros par rapport à l’année précédente à taux courants. Cette bonne évolution de la rentabilité est le résultat du plan de transformation lancé il y a 2 ans, augmentant les performances de la division et améliorant fortement sa productivité.
     
  • Faits marquants de l’activité
    • Amérique du Nord : le chiffre d’affaires est resté solide, tiré par une demande accrue des clients du câble pour des mises à niveau des solutions haut débit à plus forte puissance.
       
    • Amérique Latine : La situation macroéconomique difficile dans la région a continué de faire baisser la demande, en particulier au Brésil.
       
    • Europe, Moyen-Orient & Afrique : Les ventes ont été stables par rapport au troisième trimestre 2019 tant pour la vidéo que pour le haut débit. La réduction de la vidéo existante a été compensée par la croissance continue du segment Android TV.
       
    • Asie-Pacifique : L’activité des satellites vidéo a baissé, notamment en Inde, en raison d’une demande plus faible, de contraintes d’approvisionnement de certains grands clients et d’un point de comparaison élevé l’année dernière. L’activité haut débit a subi un certain ralentissement en raison d’une demande atone en Australie où les déploiements commerciaux ont été impactés par la COVID-19.

La division continue de se concentrer sur des investissements sélectifs avec des clients clés, des produits basés sur des plateformes et des partenariats qui permettront d’améliorer les marges au cours de l’année.

·Répartition du chiffre d’affaires de Maison Connectée

  Troisième trimestre Neuf mois
En Million d’euros 2019 2020 % Variation* 2019 2020 % Variation*
Chiffre d’affaires 468 488 +10,6% 1422 1327 (4,8)%
Par région Amérique du Nord 209 282 +41,2% 607 745 +23,7%
  Europe, Moyen-Orient & Afrique 98 92 (1,5)% 358 246 (30,9)%
  Amérique Latine 64 45 (15,0)% 226 157 (22,9)%
Asie-Pacifique 98 69 (25,9)% 231 179 (21,3)%
Par produit Vidéo 192 187 +3,2% 568 505 (8,7)%
  Haut Debit 276 302 +15,6% 853 823 (2,2)%

(*) Variation à taux constants

       

  • Point à date sur la pandémie liée à la Covid-19 
    • Les équipes de Maison Connectée sont opérationnelles grâce à l’adoption précoce du télétravail pour la moitié des employés, afin de permettre que les principales installations d’ingénierie restent sûres et ouvertes.
       
    • L’impact de la Covid-19 est désormais limité pour la chaîne de fabrication et d’approvisionnement basée en Asie, mais affecte toujours la capacité en Amérique Latine pour les opérations de fabrication et de back-end.

###

  Troisième trimestre Variation 9 mois Variation
Corporate &
Autres
2019 2020 A taux courants A taux constants 2019 2020 A taux courants A taux constants
En million d’euros
Chiffre d’affaires 28 5 (81,1)% (81,1)% 37 18 (51,9)% (51,9)%
EBITDA ajusté 18 (3) ns ns 5 (8) ns ns
En % du chiffre d’affaires +63,5% (58,4)%     +12,8% (46,1)%    
EBITA ajusté 18 (4) ns ns 2 (11) ns ns
En % du chiffre d’affaires 62,5% (77,3)%     4,6% (62,4)%    

·Le segment Corporate & Autres inclut les activités de Licences de Marques.

Le segment a enregistré un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros au troisième trimestre 2020, en baisse par rapport à l’année dernière en raison d’un point de comparaison élevé l’année dernière avec du chiffre d’affaires provenant de licences de brevets conservés. L’EBITDA ajusté s’est élevé à (3) millions d’euros et l’EBITA ajusté à (4) millions d’euros

  Troisième trimestre Neuf mois
En million d’euros 2019 2020 Variation* 2019 2020 Variation*
Chiffre d’affaire des activités poursuivies 995 798 (19,9)% 2 760 2 230 (19,2)%
Variation à taux de change constants (%)     (15,6)%     (18,0)%
dont Services de Production 240 111 (53,7)% 668 390 (41,6)%
  Services DVD 258 193 (25,4)% 633 495 (21,8)%
  Maison Connectée 468 488 +4,2% 1 422 1 327 (6,6)%
  Corporate & Autres 28 5 (81,1)% 37 18 (51,9)%
EBITDA ajusté des activités poursuivies 100 53 (47,0)% 203 106 (47,9)%
Variation à taux de change constants (%)     (44,7)%     (46,6)%
En % du chiffre d’affaires +10,1% +6,7% (340)pts +7,4% +4,7% (260)pts
dont Services de Production 49 (2) ns 129 0 ns
  Services DVD 31 27 (11,2)% 42 29 (31,8)%
  Maison Connectée 3 31 ns 28 85 ns
  Corporate & Autres 18 (3) ns 5 (8) ns
EBITA ajusté des activités poursuivies 43 2 (95,0)% (2) (65) ns
Variation à taux de change constants (%)     (96,6)%     ns
En % du chiffre d’affaires +4,3% +0,3% (410)pts (0,1)% (2,9)% (290)pts
EBIT ajusté des activités poursuivies 29 (7) ns (43) (96) ns
Variation à taux de change constants (%)     ns     ns
En % du chiffre d’affaires +2,9% (0,9)% (390)pts (1,6)% (4,3)% (270)pts
EBIT des activités poursuivies 16 (17) ns (73) (212) ns
Variation à taux de change constants (%)     ns     ns
En % du chiffre d’affaires +1,7% (2,2)% (380)pts (2,7)% (9,5)% (680)pts
Résultat financier (10) 172 (57) 105
Impôt sur les résultats (2) (1) (9) (5)
Résultats des sociétés mises en équivalence 0 0 (1) 0
Résultat net des activités poursuivies 4 154 (140) (111)
Résultat net des activités arrêtées ou en cours
de cession
(5) (9) (1) (10)
Résultat net (1) 144 (141) (121)

 Récapitulatif des résultats consolidés du troisième trimestre 2020

(*) Variations à taux courants

  • Les coûts de restructuration représentent (51) millions d’euros à taux courants, dont (20) millions d’euros dans Services de Production pour des actions de rationalisation des coûts, (17) millions d’euros dans Services DVD, résultant principalement de l’optimisation des sites de distribution, (8) millions d’euros dans Maison Connectée, dans le cadre du plan de transformation triennal, et (5) millions d’euros dans le Corporate et Autres.
     
  • L’EBIT des activités poursuivies représente une perte de (212) millions d’euros en 2020.
     
  • Le résultat financier s’élève à 105 millions d’euros au troisième trimestre 2020 contre (57) millions d’euros au troisième trimestre 2019, reflétant:
    • Les charges d’intérêts nettes de (54) millions d’euros, en légère hausse par rapport à l’an dernier (à (48) millions d’euros) principalement en raison des taux du Prêt Relais en place entre mars et juillet ;
    • Les autres produits financiers s’élèvent à 159 millions d’euros en 2020 contre (9) millions d’euros en 2019 en raison de l’impact non cash des évaluations initiales des capitaux propres et de la dette, en application des normes IFRS, à l’issue du processus de restructuration financière.
       
  • L’impôt sur le résultat s’élève à (5) millions d’euros, contre (9) millions d’euros en 2020.
     
  • Le résultat net part du Groupe s’élève en 2020 à une perte de (121) millions d’euros à taux de change courants, contre une perte de 141 millions d’euros en 2019.

  

Richard Moat, Directeur général, et Laurent Carozzi, Directeur Financier, tiendront un webcast audio aujourd’hui, jeudi 5 novembre, à 19h30 (heure de Paris, GMT+1),

Lien vers le webcast audio :
http://www.technicolor.com/webcastnovember2020

La présentation sera disponible sur notre site internet avant le webcast
La réécoute sera disponible au plus tard à 22h30 (CET) le 5 novembre 2020

Calendrier financier

Résultats annuels 2020 11 mars 2021

###

Avertissement : Déclarations Prospectives

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré, Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l’équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives, pour obtenir plus d’informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Technicolor auprès de l’Autorité des marchés financiers,

###

A propos de Technicolor www,technicolor,com

Les actions Technicolor sont enregistrées sur NYSE Euronext Paris (TCH) et sont négociables aux Etats-Unis sur le marché OTCQX (TCLRY),

Relations Investisseurs

Christophe Le Mignan : +33 1 88 24 32 83
Christophe,lemignan@technicolor,com

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE NON AUDITE

  Exercice clos le 30 septembre
(en million d’euros) 2020   2019
       
ACTIVITÉS POURSUIVIES      
Chiffre d’affaires  2 230    2 760
Coût de l’activité  (2 040)    (2 469)
Marge brute  190    291
       
Frais commerciaux et administratifs  (214)    (245)
Frais de recherche et développement  (72)    (89)
Coûts de restructuration  (51)    (20)
Pertes de valeur nettes sur actifs non courants opérationnels  (71)    (1)
Autres produits (charges)  6    (9)
Résultat avant charges financières et impôts (EBIT) des activités poursuivies  (212)    (73)
       
Produits d’intérêts  0    1
Charges d’intérêts  (54)    (49)
Autres produits (charges) financiers nets  159    (9)
Charges financières nettes  105    (57)
       
Résultat des sociétés mises en équivalence  0    (1)
Impôt sur les résultats  (5)    (9)
Résultat net des activités poursuivies  (111)    (140)
       
ACTIVITÉS ARRÊTÉES OU EN COURS DE CESSION      
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession  (10)    (1)
       
Résultat net de l’exercice  (121)    (141)
Attribuable aux:      
– Actionnaires de Technicolor SA  (121)    (141)
– Participations ne donnant pas le contrôle  0    0
       

ETAT NON AUDITE DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

  (en millions d’euros) 30 septembre 2020   30 juin 2020   31 décembre 2019
             
ACTIF          
  Ecarts d’acquisition  748    777    851
  Immobilisations incorporelles  576    607    632
  Immobilisations corporelles  155    168    191
  Droits d’utilisation  216    248    285
  Autres actifs d’exploitation non courants  26    30    32
TOTAL ACTIFS D’EXPLOITATION NON COURANTS  1 721    1 830    1 991
             
  Participations non consolidées                    16                         16                         17  
  Autres actifs financiers non courants                    42                         43                         22  
TOTAL ACTIFS FINANCIERS NON COURANTS  58    58    39
             
  Titres des sociétés mises en équivalence                      1                           1                           1  
  Impôts différés actifs  55    45    52
TOTAL ACTIFS NON COURANTS  1 835    1 935    2 082
             
  Stocks  207    197    243
  Clients et effets à recevoir  570    486    507
  Actifs sur contrat client  78    78    79
  Autres actifs d’exploitation courants  233    230    184
TOTAL ACTIFS D’EXPLOITATION COURANTS  1 088    991    1 013
             
  Créance d’impôt  34    34    36
  Autres actifs financiers courants  17    16    13
  Trésorerie et équivalents de trésorerie  241    63    65
  Actifs destinés à être cédés  1    1                       –  
TOTAL ACTIFS COURANTS  1 380    1 105    1 127
             
TOTAL ACTIF  3 216    3 040    3 210

ETAT NON AUDITE DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

  (en millions d’euros) 30 septembre 2020   30 juin 2020   31 décembre 2019  
               
CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS            
  Capital social (2 183 121 actions au 30 septembre 2020 avec une valeur nominale de 0,01 euro)  2    0    414  
  Titres super subordonnés  500    500    500  
  Primes d’émission et réserves  213    (409)    (540)  
  Ecarts de conversion  (414)    (366)    (339)  
Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Technicolor  301    (275)   36  
  Participations ne donnant pas le contrôle  0    0    0  
TOTAL CAPITAUX PROPRES  301    (275)    36  
               
  Provisions pour retraites et avantages assimilés  336    345    342  
  Autres provisions  37    37    30  
  Passifs sur contrat client  3    3    3  
  Autres dettes d’exploitation non courantes  23    26    25  
TOTAL DETTES D’EXPLOITATION NON COURANTES  400    410    400  
               
  Dettes financières  943    1    979  
  Dettes de loyers  172    201    224  
  Autres dettes non courantes  1    1    1  
  Impôts différés passifs  36    22    27  
TOTAL DETTES NON COURANTES  1 552    635    1 631  
               
  Provisions pour retraites et avantages assimilés  32    33    33  
  Autres provisions  54    59    70  
  Fournisseurs et effets à payer  742    678    825  
  Provisions pour dettes sociales  141    139    134  
  Passifs sur contrat client  29    29    40  
  Autres dettes d’exploitation courantes  243    236    302  
TOTAL DETTES D’EXPLOITATION COURANTES  1 241    1 174    1 404  
               
  Dettes financières  6    1 382    8  
  Dettes de loyers  75    80    87  
  Dettes d’impôt courant  40    44    41  
  Autres dettes courantes  2    0    2  
TOTAL DETTES COURANTES  1 362    2 679    1 542  
               
TOTAL PASSIF  2 915    3 314    3 173  
               
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DU PASSIF  3 216    3 040    3 210  

TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES NON AUDITE

  Période close le 30 septembre
(en millions d’euros) 2020   2019
Résultat net de l’exercice  (121)    (141)
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession  (10)    (1)
Résultat net des activités poursuivies  (111)    (140)
Ajustements pour réconcilier le résultat net des activités poursuivies avec
la variation nette de la trésorerie d’exploitation
     
Amortissements d’actifs  210    240
Pertes de valeur d’actifs  74    (1)
Variation nette des provisions  (9)    (30)
(Gain) pertes sur cessions d’actifs  13    11
Charges (produits) d’intérêts  54    49
Autres (dont impôts)  (194)    4
Variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs  (241)    (356)
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles  (203)    (224)
Intérêts payés sur dettes de loyers  (15)    (15)
Intérêts payés  (30)    (33)
Intérêts reçus  0    0
Impôts payés sur les résultats  (4)    (12)
Variation nette de la trésorerie d’exploitation des activités poursuivies  (252)    (285)
Flux de trésorerie d’exploitation nets utilisés par les activités arrêtées ou en cours de cession  (12)    (7)
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE D’EXPLOITATION
DES ACTIVITES POURSUIVIES (I)
 (252)    (285)
Acquisition de titres de participation, net de la trésorerie acquise  (7)    (2)
Produit de cession net de titres de participations  9    (0)
Acquisition d’immobilisations corporelles  (25)    (57)
Cession d’immobilisations corporelles et incorporelles  0    1
Acquisition d’immobilisations incorporelles incluant les coûts de développement capitalisés  (58)    (71)
Trésorerie mise en nantissement  (26)    (13)
Remboursement de trésorerie mise en nantissement  0    5
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE D’INVESTISSEMENT
DES ACTIVITES POURSUIVIES (II)
 (107)    (138)
Augmentation de capital  60                     –  
Augmentation des dettes financières  757    292
Remboursement des dettes de loyers  (64)    (69)
Remboursement des dettes financières  (158)    (4)
Frais liés à la dette et aux opérations en capital  (41)    (1)
Autres  5    5
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE DE FINANCEMENT
DES ACTIVITES POURSUIVIES (III)
 557    223
       
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE DES ACTIVITES
ARRETEES OU EN COURS DE CESSION (IV)
 (12)    (28)
       
TRESORERIE A L’OUVERTURE DE LA PERIODE  65    291
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie (I+II+III+IV)  186    (228)
Effet des variations de change et de périmètre sur la trésorerie  (10)    (6)
TRESORERIE A LA CLOTURE DE LA PERIODE  241    57


1 Flux de trésorerie définis comme : EBITDA ajusté – (investissements nets + coûts de restructuration + variation nette des pensions de retraite + variation du besoin en fond de roulement et autres actifs et passifs nets + impact sur la trésorerie du résultat non courant, des intérêts financiers nets, des effets de change, des autres résultats financiers et de l’impôt sur les résultats)

Pièce jointe