FPI Nexus annonce ses résultats pour le troisième trimestre de 2020 et la distribution de novembre

FPI Nexus annonce ses résultats pour le troisième trimestre de 2020 et la distribution de novembre




FPI Nexus annonce ses résultats pour le troisième trimestre de 2020 et la distribution de novembre

MONTRÉAL et TORONTO, 16 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Fonds de Placement Immobilier Nexus (le « FPI Nexus » ou le « FPI ») (TSXV : NXR.UN) a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2020.

Faits saillants

  • La Bourse de Toronto a approuvé sous condition l’inscription des parts du FPI Nexus, sous réserve que le FPI remplisse toutes les exigences de la Bourse au plus tard le 26 janvier 2021, y compris la distribution des titres du FPI à un nombre minimum de porteurs de parts publics.
  • Le FPI a l’intention de compléter un regroupement des parts en circulation de 4 parts pour 1 part, en même temps que la migration vers la TSX.
  • Clôture de l’acquisition de 13 750 000 $ le 1er octobre 2020 d’une propriété industrielle à locataire unique située à Balzac (Alberta), à un taux de capitalisation attrayant de 6,8%.
  • Le FPI a conclu une entente pour acquérir une participation de 50% dans une propriété industrielle située à Ajax (Ontario) et ayant une superficie locative brute d’environ 500 000 pieds carrés pour un prix d’acquisition de 28 500 000 $. Le prix d’acquisition sera réglé par un financement hypothécaire et par la trésorerie disponible. L’acquisition devrait être finalisée d’ici la fin de l’année.
  • Le FPI a conclu une entente pour acquérir une propriété industrielle à locataire unique située à Moncton (Nouveau-Brunswick) avec un locataire ayant un solide crédit pour un prix d’acquisition de 8 000 000 $. 3 200 000 $ du prix d’acquisition sera réglé par l’émission de parts évaluées à 2,00 $ par part.
  • Ratio de la dette sur l’actif total conservateur de 47,7% au 30 septembre 2020, tout en maintenant un niveau de liquidité confortable avec 16 359 614 $ de trésorerie au bilan et 5 000 000 $ disponible sur la facilité de crédit du FPI.
  • Bénéfice d’exploitation net pour le trimestre de 9 949 362 $ en hausse de 144 565 $ ou 1,5% par rapport à 9 804 797 $ pour le deuxième trimestre de 2020 et en hausse de 360 816 $ ou 3,8% par rapport à 9 588 546 $ pour le troisième trimestre de 2019.
  • Flux de trésorerie liés à l’exploitation ajustés (mieux connu sous l’acronyme anglais de « AFFO ») normalisés par part pour le troisième trimestre de 0,048 $, en baisse de 2,6% par rapport à l’AFFO par part de 0,049 $ au deuxième trimestre de 2020; taux de distribution de l’AFFO normalisé de 82,4% pour le trimestre, en hausse par rapport à 79,8% pour le deuxième trimestre de 2020. La hausse de la dépense d’intérêts liée aux nouveaux financements hypothécaires conclus au cours du T2 2020 afin d’augmenter les liquidités du FPI, ainsi qu’une hausse des frais généraux et dépenses administratives liés aux efforts de migration vers la TSX expliquent la majorité de ces variations.
  • La direction du FPI tiendra une conférence téléphonique à 13h00 heure normale de l’Est le mardi 17 novembre 2020 pour passer en revue les résultats financiers et d’exploitation.

« Au deuxième trimestre, nous avons augmenté nos liquidités afin de renforcer davantage notre bilan, et nous avons travaillé à la migration vers la TSX. » a commenté Kelly Hanczyk, chef de la direction du FPI. « Le renforcement des liquidités s’est traduit par une légère hausse de la dépense d’intérêts au troisième trimestre et les efforts de migration vers la TSX ont exigé d’engager certains honoraires professionnels. Par conséquent, bien que nous ayons connu un autre trimestre solide, notre AFFO par part au T3 a légèrement diminué de 2,6% par rapport au T2 2020. Au quatrième trimestre, nous utiliserons une partie de notre trésorerie excédentaire pour l’acquisition de 36 millions de dollars d’actifs industriels de haute qualité, sans avoir besoin de lever des capitaux publics. L’acquisition de ces propriétés ajouterait au portefeuille du FPI des locataires additionnels avec de solides garanties et augmenterait le pourcentage de notre portefeuille industriel, qui s’est avéré être une catégorie d’actifs stable. Des opportunités supplémentaires sont actuellement évaluées et nous nous attendons à ce que l’année prochaine soit une année de croissance solide. »

Sommaire des résultats

Des mesures financières non définies par les IFRS présentées dans les tableaux qui suivent et ailleurs dans le présent communiqué de presse ne doivent pas être interprétées comme une alternative au bénéfice net (perte nette), aux flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation ou à d’autres mesures de performance financière calculées conformément aux normes IFRS et pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires telles que présentées par d’autres émetteurs. Les lecteurs sont encouragés à se référer au rapport de gestion du FPI pour une analyse plus approfondie des mesures financières non définies par les IFRS présentées.

  Trois mois terminés le
30 septembre
Neuf mois terminés le
30 septembre
  2020 2019 2020 2019
Résultats financiers $ $ $ $
Produits locatifs tirés des immeubles 15 103 549 14 875 417 45 737 297 44 265 280
Bénéfice d’exploitation net 9 949 362 9 588 546 29 527 794 28 270 826
Bénéfice net 4 848 450 6 412 316 25 403 246 15 055 030
 

       
  Trois mois terminés le
30 septembre
Neuf mois terminés le
30 septembre
  2020 2019 2020 2019
Faits saillants financiers $ $ $ $
Flux de trésorerie liés aux opérations (“FFO”) (1) 6 897 687 6 816 612 20 845 438 20 337 677
FFO normalisé (1) (2) 7 214 380 6 741 260 21 270 232 19 574 163
Flux de trésorerie liés aux opérations ajustés
  (“AFFO”) (1)
6 026 556 6 158 299 18 612 954 18 309 462
AFFO normalisé (1) (2) 6 343 249 6 082 947 19 037 748 17 545 948
Distributions déclarées (3) 5 229 610 4 798 386 15 450 925 14 088 755
Nombre moyen pondéré de parts en circulation,
  de base (4)
132 127 277 119 951 933 129 880 436 117 431 868
Nombre moyen pondéré de parts en circulation, dilué (4) 132 215 528 120 009 354 129 968 687 117 499 500
Distribution par part, de base et diluée (3) (4) 0,040 0,040 0,119 0,120
FFO par part, de base (1) (4) 0,052 0,057 0,160 0,173
FFO normalisé par part, de base (1) (2) (4) 0,055 0,056 0,164 0,167
AFFO par part, de base (1) (4) 0,046 0,051 0,143 0,156
AFFO normalisé par part, de base (1) (2) (4) 0,048 0,051 0,147 0,149
Taux de distribution de l’AFFO normalisé ajusté,
  de base (1) (2) (3)
82,4% 78,9% 81,2% 80,3%
Ratio de la dette sur l’actif total 47,7% 51,4% 47,7% 51,4%

(1) Mesure financière non définie par les IFRS
(2) Les FFO normalisés et AFFO normalisés incluent un montant d’obligation de location du vendeur relativement à la propriété de Richmond, qui est réglé en argent par le vendeur de la propriété de Richmond jusqu’à ce que la construction soit complétée et que tous les locataires occupent et paient un loyer. Le montant de l’obligation de location du vendeur n’est pas inclus dans le bénéfice d’exploitation net aux fins de la comptabilisation selon les normes IFRS. Les FFO normalisés et AFFO normalisés excluent les montants relatifs à l’obligation de location du vendeur inclus dans les autres revenus. Les FFO normalisés et AFFO normalisés incluent également des ajustements pour des frais de remboursement de la dette de 578 399 $ inclus dans la dépense d’intérêts pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2019.
(3) Incluant les distributions payables aux détenteurs de parts de catégorie B de SEC qui sont comptabilisées comme des dépenses d’intérêts aux états financiers consolidés.
(4) Nombre moyen pondéré incluant les parts de catégorie B de SEC.

Mise à jour sur la COVID-19

La réouverture économique pour les locataires au détail québécois du FPI a commencé en mai et à la fin juin, les centres d’entrainement, les restaurants et les bars ont été autorisés à rouvrir avec la distanciation physique et d’autres mesures de prévention. Les locataires de détail au Québec sont demeurés ouverts et en activité tout au long du T3 2020 grâce à l’application de ces mesures de prévention supplémentaires. Cependant, après la fin du trimestre, des restrictions ont de nouveau été imposées alors que la province a connu une deuxième vague du COVID-19.

Le programme d’aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (« AUCLC ») a pris fin en septembre et devrait être remplacé par la subvention d’urgence du Canada pour le loyer (« SUCL »). La SUCL offrira un allégement de loyer aux locataires en subventionnant directement jusqu’à 65% des dépenses éligibles (loyer, taxes foncières, assurance de la propriété), avec une mesure de soutien supplémentaire de 25% pour les entreprises qui doivent fermer ou réduire considérablement leurs activités en raison d’une ordonnance de santé publique émise, ce qui résulte en un soutien combiné maximal pour ces entreprises de 90%. Le programme devrait fonctionner selon une échelle mobile en fonction des baisses de revenus subies par les locataires. Ce programme pourrait profiter à de nombreux locataires du FPI qui n’étaient pas admissibles au programme AUCLC. Pour les mois d’avril à septembre 2020, le total des loyers renoncés dans le cadre du programme AUCLC est d’environ 260 000 $, déduction faite de la contribution liée au programme du gouvernement du Québec.

Le FPI a été un bénéficiaire indirect du programme de subvention salariale d’urgence du Canada, ce qui a permis de compenser les pertes reliées au COVID-19 au troisième trimestre. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2020, le COVID-19 a directement réduit le bénéfice d’exploitation net du FPI d’environ 175,000 $. Cette incidence a été partiellement compensée par les frais de déplacement et autres frais généraux et administratifs qui ont indirectement diminué en raison des restrictions liées aux voyages et aux opérations commerciales liées au COVID-19.

Le tableau suivant résume les collectes de loyers présentées en pourcentage du loyer brut contractuel :

  T2
2020
T3
2020
Octobre
2020
Novembre 2020
Montants reçus des locataires 89,2% 94,0% 96,4% 94,8%
AUCLC reçu du gouvernement 2,7% 2,8% 0,0% 0,0%
Sous-total des montants reçus des locataires et du gouvernement 91,9% 96,8% 96,4% 94,8%
Reports accordés 6,8% 0,7% 0,7% 0,1%
Montants reçus sur les reports accordés (1,7)% (0,2)% 0,0% 0,0%
Sous-total des reports accordés, déduction faite des montants reçus 5,1% 0,5% 0,7% 0,1%
Loyers renoncés en lien avec l’AUCLC (1) 0,8% 0,8% 0,0% 0,0%
Montant à recevoir du gouvernement (2) 0,5% 0,6% 0,0% 0,0%
Sous-total des montants reçus, ajustés de l’AUCLC et des reports accordés 98,3% 98,7% 97,1% 94,9%
Solde à recevoir (incluant les taxes de vente applicables) 1,7% 1,3% 2,9% 5,1%
Total 100,0% 100,0% 100,0% 100,0%

(1) Représente 25% du loyer brut requis à être renoncé dans le cadre du programme AUCLC, déduction faite de la contribution de 12,5% du gouvernement du Québec pour les locataires québécois admissibles, le cas échéant.
(2) Montant à recevoir du gouvernement relativement au programme du gouvernement du Québec qui réduit les loyers renoncés dans le cadre de l’AUCLC de 25% à 12,5% des loyers bruts. Le programme québécois est devenu disponible pour application le 2 novembre 2020.

Produits locatifs et résultats des opérations

Le bénéfice d’exploitation net au T3 2020 de 9 949 362 $ était plus élevé de 360 816 $ par rapport au bénéfice d’exploitation net de 9 588 546 $ pour le même trimestre de 2019. Les propriétés acquises en 2020 ont contribué pour environ 327 000 $ de bénéfice d’exploitation net supplémentaire au T3 2020 par rapport au T3 2019 et les ajustements annuels de loyer contractuels basés sur l’IPC ont augmenté le bénéfice d’exploitation net au T3 2020 d’environ 57 000 $ par rapport au T3 2019.

Le FPI a reçu des frais de résiliation anticipée d’un bail d’environ 124 000 $ au T3 2020, ce qui représente la majeure partie de l’augmentation de 144 565 $ du bénéfice d’exploitation net au T3 2020 par rapport au T2 2020. L’espace cédé a été loué à un autre locataire.

Les frais généraux et d’administration de 877 186 $ pour le trimestre ont augmenté de 25 608 $ par rapport au T3 2019 et ont augmenté de 45 596 $ par rapport au T2 2020 en raison d’une hausse des honoraires professionnels au T3 2020 par rapport au T2 2020 et au T3 2019. Les honoraires professionnels encourus par le FPI au cours du trimestre sont liés aux efforts de migration vers la TSX.

Les intérêts au T3 2020 ont augmenté de 82 205 $ par rapport au T2 2020, principalement en lien avec de nouveaux prêts hypothécaires contractés au cours du T2 2020. Le FPI a contracté cette dette supplémentaire afin d’accroître ses liquidités face à l’incertitude de la COVID-19.

Les autres revenus de 271 468 $ au cours du trimestre se rapportent à un couru de l’obligation de location estimée qui devrait être reçue du vendeur de la propriété du FPI à Richmond, en Colombie-Britannique, jusqu’à l’achèvement de la construction et de l’occupation des locataires, dont les dates prévues ont été révisées en lien avec la COVID-19.

Conférence téléphonique

La direction du FPI tiendra une conférence téléphonique à 13h00 heure normale de l’Est le mardi 17 novembre 2020 pour passer en revue les résultats financiers et l’exploitation. Pour participer à la conférence téléphonique, veuillez s.v.p. composer le 416-915-3239 (région de Toronto) ou le 1-800-319-4610 (sans frais au Canada et aux États-Unis) au moins cinq minutes avant le début de l’appel, et demander à joindre la conférence téléphonique FPI Nexus (ou « Nexus REIT conference call » en anglais).

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible jusqu’au 17 décembre 2020. Pour accéder à l’enregistrement, veuillez s.v.p. composer le 604-674-8052 ou le 1-855-669-9658 (sans frais au Canada et aux États-Unis) et entrer 5401 comme code d’accès.

Distribution de novembre

Le FPI versera une distribution en espèces de 0,01333 $ par part, représentant 0,16 $ par part sur une base annualisée, payable le 15 décembre 2020 aux détenteurs de parts inscrits au 30 novembre 2020. Si le FPI termine sa consolidation de parts prévue avant la date d’inscription du 30 novembre 2020, le montant de la distribution sera ajusté proportionnellement.

Le plan de réinvestissement de distribution (mieux connu sous l’acronyme anglais « DRIP ») du FPI permet aux détenteurs de parts éligibles de choisir de faire réinvestir la totalité ou une partie des distributions en espèces du FPI dans des parts supplémentaires du FPI. Les détenteurs de parts éligibles qui choisissent cette option recevront ainsi une distribution supplémentaire de parts égale à 4% de chaque distribution qui a été réinvestie par eux en vertu du DRIP.

La participation d’initiés au DRIP est de 1,5% de la participation totale pour la distribution de novembre payable le 15 décembre 2020.

Au total, 3 124 530 parts ont été émises dans le cadre du DRIP depuis sa création en février 2014.

À propos de FPI Nexus

Le FPI Nexus est une fiducie de placement immobilier axée sur la croissance, résolue à créer de la valeur pour ses porteurs de parts grâce à l’acquisition, à la propriété et à la gestion d’immeubles industriels ainsi que d’immeubles de bureaux et de commerce de détail situés sur les marchés primaires et secondaires d’Amérique du Nord. À l’heure actuelle, le FPI est propriétaire d’un portefeuille de 73 immeubles comportant une superficie locative d’environ 4,1 millions de pieds carrés. Le FPI Nexus a environ 109 910 000 parts émises et en circulation. De plus, il y a des parts de catégorie B de sociétés en commandite filiales du FPI Nexus émises et en circulation qui sont convertibles en environ 25 667 000 parts du FPI.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs reflétant les attentes et les projections actuelles du FPI concernant les résultats futurs. Souvent, mais pas toujours, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’utilisation de mots tels que “planifie”, “s’attend” ou “ne s’attend pas”, “est attendu”, “estime”, “entend”, “anticipe” ou “ne prévoit pas”, ou “croit”, ou des variations de ces mots et expressions, ou affirment que certaines actions, événements ou résultats “peuvent”, “pourraient”, “devraient” ou “seront” entrepris, se produire ou se réaliser. Les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels du FPI soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou implicites selon les énoncés prospectifs. Les résultats et les développements réels sont susceptibles de différer et peuvent différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse. Ces énoncés prospectifs reposent sur un certain nombre d’hypothèses qui pourraient se révéler incorrectes.

Bien que le FPI prévoie que les événements et les développements ultérieurs peuvent modifier son point de vue, le FPI décline expressément toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs, sauf si la loi l’exige. Ces énoncés prospectifs ne devraient pas être considérés comme représentant les points de vue du FPI à compter de toute date postérieure à la date de publication de ce communiqué. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs s’avéreront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux prévus dans de tels énoncés. En conséquence, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les facteurs identifiés ci-dessus ne sont pas destinés à représenter une liste complète des facteurs susceptibles d’affecter le FPI.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ne sont responsables de la qualité ou de l’exactitude du présent communiqué.

Pour tout complément d’information, veuillez communiquer avec :
Kelly C. Hanczyk, chef de la direction au 416 906-2379 ou
Rob Chiasson, chef de la direction financière au 416 613-1262