Air Canada procède à de nouvelles réductions de capacité et compressions d’effectif

Air Canada procède à de nouvelles réductions de capacité et compressions d’effectif




Air Canada procède à de nouvelles réductions de capacité et compressions d’effectif

  • Réduction supplémentaire de la capacité réseau prévue au premier trimestre de 25 pour cent en raison de nouvelles exigences de test de dépistage avant le départ, de restrictions voyages et de confinements provinciaux.
  • Ces changements touchent 1700 employés.

MONTRÉAL, 13 janv. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Air Canada a annoncé aujourd’hui des rajustements de son réseau dans le cadre de son plan d’atténuation des contrecoups de la COVID-19 et de reprise consistant en une réduction supplémentaire de la capacité réseau de 25 pour cent pour le premier trimestre. Ces changements apportés dans l’ensemble du réseau entraîneront une compression d’effectif, qui touchera environ 1700 employés, sans compter plus de 200 employés des transporteurs Air Canada Express également visés. De concert avec ses syndicats, la société aérienne travaille à des programmes d’atténuation.

« Depuis la mise en œuvre par les gouvernements fédéral et provinciaux de ces restrictions de voyage renforcées et d’autres mesures, en plus de l’obligation de quarantaine en vigueur, nous avons constaté les répercussions immédiates sur les réservations à brève échéance et pris la décision difficile, mais nécessaire, de rajuster de nouveau notre horaire et de rationaliser nos liaisons transfrontalières, antillaises et intérieures, afin de mieux tenir compte de la demande attendue et de ralentir l’épuisement du capital net, a indiqué Lucie Guillemette, vice-présidente générale et chef des Affaires commerciales d’Air Canada. Nous regrettons les conséquences que ces décisions difficiles auront sur nos employés, qui ont travaillé très fort pour prendre soin de nos clients pendant la pandémie, et sur les collectivités touchées.

« Bien que ce ne soient pas les nouvelles que nous souhaitions communiquer en ce début d’année, nous sommes cependant encouragés par le fait que Santé Canada a déjà approuvé deux vaccins et que le gouvernement du Canada s’attend à ce que la grande majorité des Canadiens admissibles soient vaccinés d’ici septembre, a poursuivi Mme Guillemette. Nous espérons voir notre entreprise revenir à la normale et rappeler au travail certains des plus de 20 000 employés actuellement en mise en disponibilité ou en mise à pied technique. »

Air Canada réduira sa capacité prévue d’environ 25 pour cent pour le premier trimestre de 2021. Étant donné cette réduction, la capacité au premier trimestre de 2021 équivaudra à environ 20 pour cent des vols qu’Air Canada exploitait au premier trimestre de 2019.

Air Canada continuera d’évaluer et de rajuster au besoin son réseau en fonction de l’évolution de la pandémie, des restrictions de voyage et des règles de quarantaine imposées par les gouvernements, des conditions du marché et de la réglementation.

Air Canada communiquera avec les clients touchés pour toutes les liaisons et leur proposera diverses options, notamment un remboursement pour les clients admissibles, ou un autre itinéraire, le cas échéant.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs au sens de la législation en valeurs mobilières applicable. Les énoncés prospectifs découlent d’analyses et d’autres renseignements fondés sur la prévision de résultats à venir et l’estimation de montants qu’il est actuellement impossible de déterminer. Ils peuvent porter sur des observations concernant, entre autres, des prévisions, des stratégies, des attentes, des opérations projetées ou des actions futures. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent à l’emploi de termes comme « préliminaires », « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « projeter » et « planifier », employés au futur et au conditionnel, et d’autres termes semblables, ainsi qu’à l’évocation de certaines hypothèses. Comme, par définition, les énoncés prospectifs partent d’hypothèses, dont celles décrites dans le présent communiqué, ils sont soumis à d’importants risques et incertitudes. Il ne faut pas prêter foi aux énoncés prospectifs en raison, notamment, de la survenance possible d’événements externes ou de l’incertitude qui caractérise le secteur. Les résultats réels peuvent donc différer sensiblement des résultats évoqués par les énoncés prospectifs du fait de divers facteurs, notamment ceux indiqués ci-après.

Air Canada, tout comme le reste de l’industrie mondiale du transport aérien, fait face à une chute prononcée et rapide du trafic et à une baisse correspondante de ses revenus en raison de la pandémie de COVID-19 et des restrictions de déplacements imposées dans de nombreux pays, en particulier au Canada ainsi qu’aux États-Unis. Les effets de la pandémie de COVID-19 ont commencé à se faire sentir sur le trafic et les ventes au début de mars 2020. Ces effets comprennent une détérioration spectaculaire des résultats et des flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation. La demande demeure très difficile à déterminer étant donné l’évolution des restrictions imposées par les gouvernements de par le monde et la sévérité des restrictions au Canada; ces restrictions et les préoccupations au sujet des déplacements liées à la pandémie de COVID-19 ainsi que les inquiétudes et attentes des passagers concernant certaines précautions, comme la distanciation physique, compriment sensiblement la demande. En outre, la pandémie de COVID-19 a de sérieuses répercussions économiques, notamment sur les dépenses des entreprises et des ménages, facteur qui pourrait en retour affecter gravement la demande de transport. Air Canada ne peut prévoir ni toutes les répercussions ni le moment où la situation s’améliorera. La Société suit de très près la situation et prendra les mesures qui s’imposent en fonction de l’évolution de la pandémie de COVID-19. Ces mesures dépendront de divers facteurs, dont l’évolution de l’épidémie, les mesures prises par les gouvernements et la réaction des passagers, ainsi que le moment de la reprise visant les voyages internationaux et les voyages d’affaires, qui sont des segments de marché cruciaux pour Air Canada, dont aucun ne peut être prédit avec certitude.

D’autres facteurs peuvent faire en sorte que les résultats diffèrent sensiblement des résultats évoqués par ces énoncés prospectifs, notamment la capacité d’Air Canada de dégager ou de maintenir une rentabilité nette, la conjoncture économique et le contexte géopolitique, sa capacité de rembourser ses dettes et de conserver la liquidité, l’état du secteur et du marché et le contexte influant sur la demande, la concurrence, le calendrier et les modalités de la remise en service des appareils 737 MAX de Boeing au sein de son parc aérien (notamment l’intégration de ceux qui font l’objet de commandes, de même que la gestion du parc aérien d’Air Canada et de ses activités jusqu’à la remise en service ou l’intégration des appareils), les cours de l’énergie, sa dépendance à l’égard des technologies, sa capacité de mettre en œuvre efficacement des initiatives stratégiques opportunes et d’autres initiatives importantes (notamment sa faculté de réduire les charges d’exploitation), les risques liés à la cybersécurité, les conflits armés, les attentats terroristes, les autres épidémies, sa dépendance envers les fournisseurs clés, les pertes par sinistre, l’évolution de la législation, de la réglementation ou de procédures judiciaires, sa capacité d’exploiter avec succès son nouveau programme de fidélité, les changements climatiques et les facteurs liés à l’environnement (dont les systèmes météorologiques et autres phénomènes naturels, et des facteurs d’origine humaine), les interruptions de services, sa dépendance envers les transporteurs régionaux et autres, sa capacité de préserver et de faire croître sa marque, les relations de travail et les coûts connexes, sa dépendance à l’égard des partenaires Star Alliance et des coentreprises, les limites imposées aux termes de clauses restrictives, les litiges actuels et éventuels avec des tiers, les taux de change, les régimes de retraite, sa capacité de recruter et de conserver du personnel qualifié, les questions d’assurance et les coûts qui y sont associés, ainsi que les facteurs dont il est fait mention dans le dossier d’information publique d’Air Canada qui peut être consulté à l’adresse www.sedar.com, notamment à la rubrique 14, Facteurs de risque, du rapport de gestion du troisième trimestre de 2020 d’Air Canada et à la rubrique 20, Facteurs de risque, du rapport de gestion de 2019 d’Air Canada. Les énoncés prospectifs contenus ou intégrés par renvoi dans le présent communiqué représentent les attentes d’Air Canada en date de ce communiqué (ou à la date à laquelle ils sont censés avoir été formulés) et ils peuvent changer par la suite. Toutefois, Air Canada n’a ni l’intention ni l’obligation d’actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux éléments d’information ou d’événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si elle y est tenue par la réglementation en valeurs mobilières applicable.

À propos d’Air Canada

Air Canada est la plus grande société aérienne du Canada à offrir des services intérieurs et internationaux. En 2020, le transporteur national du Canada comptait parmi les 20 plus importantes sociétés aériennes dans le monde. Membre cofondateur du réseau Star Alliance, le plus vaste regroupement mondial de transporteurs aériens, Air Canada est la seule société aérienne d’envergure internationale offrant une gamme complète de services à détenir la cote quatre étoiles en Amérique du Nord, selon la firme de recherche indépendante britannique Skytrax. Air Canada a par ailleurs été proclamée meilleur transporteur aérien en Amérique du Nord par la revue Global Traveler pour la deuxième année de suite en 2020. Pour de plus amples renseignements sur Air Canada, consultez aircanada.com/medias, suivez Air Canada sur Twitter et LinkedIn, et joignez-vous à Air Canada sur Facebook.

Renseignements : media@aircanada.ca

Internet : aircanada.com/medias

Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles d’Air Canada : aircanada.com

À l’intention des médias :
Photos
Vidéos
Images en vrac
Articles